22-06-2016 | Ref : 281 | 2232 |

Retour

Stage Bucheron au CEFE

En Guyane, près de 400 hommes et femmes sont engagés chaque jour pour lutter contre l’orpaillage illégal. En pirogue, en quads ou à pied, ils progressent dans un milieu exigeant couvert à 96% de forêt équatoriale. Aucune unité isolée ne se déplace en mission sans " son bûcheron ". Cette spécialité très particulière dans l'armée de Terre prend tout son sens en Guyane.

Durant une semaine, 8 stagiaires du 3e REI ont suivi cette formation, qui n'existe pas en métropole et dont l'intitulé exact est " technique de coupe en forêt équatoriale ", sous la responsabilité d'un spécialiste technicien forestier. De la découverte de la tronçonneuse à son entretien, de l'abatage en zone couverte à l'ouverture de voies fluviales, ce stage très technique permet ainsi à ces futurs spécialistes " bûcheronnage " d'apporter des réponses efficaces aux problèmes que pose la densité de la forêt guyanaise.

Parmi les opérations les plus spectaculaires qu'ils auront mener, la préparation d'une zone de posé hélicoptère (ZPH) est certainement la plus importante. Permettre une dépose d'un groupe de combat ou l'extraction d'un blessé par la voie des airs est crucial. Mais pour ces " bûcherons militaires " la spécialité comporte un revers de poids : la tronçonneuse. Pesant entre 6 et 12 kg, elle vient en surcharge des équipements du militaire, déjà très lourds. Une charge que chacun des spécialistes doit porter à pied lors des opérations Harpie.

Chaque année, le 3e REI réalise une demi-douzaine de stages de formation pour conserver un effectif permanent de spécialistes bûcheronnage.

 

Credit photos/texte : cellule Com/FAG


Facebook 3REI

 Recrutamento Legião Estrangeira

Francés Legión Extranjera : Reclutamiento

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


The Jaguar International Course

STAGE INTERNATIONAL

Képi blanc